Naranbaatar Purevdorj

        Mathias Duplessy Guo Gan Enkh Jargal Aliocha Regnard Zied Zouari Narambaatar Tumursaikhan Sabir Khan

Vièle morin khuur,

chant diphonique

Naranbaatar Purevdorj –Nara de son petit

nom- est né en 1982 à Zavkhan dans

l’Ouest de la Mongolie, au pied de l’Altaï.

Après un cursus d’études musicales au Conservatoire d’Oulan

Baatar, il décide de bâtir sa carrière d’artiste en Europe et

s’installe en Allemagne, où résident déjà quelques artistes de

son pays.

Naranbaatar Purevdorj joue le morin khuur (la vièle à tête de

cheval, l’instrument emblématique de la culture nomade,

instrument léger, mais sonore….), la vièle basse, et pratique le

chant diphonique.

Le chant diphonique mongol est une pratique sociale toujours

ancrée parmi les groupes d’hommes ; il est moins familier chez

les femmes, qui pratiquent plutôt le chant long “urtinn duu”.

Nara chante toutes les formes et variantes du chant diphonique,

mais également le chant monophonique avec un beau timbre

de baryton, et le chant long traditionnel.

Il est également auteur-compositeur.

Au cours des années passées, il s’est fait connaître pour ses

qualités d’interprète : il a été régulièrement sollicité pour des

enregistrements en studio, tant par des artistes de la sphère

mongole que par des créateurs issus du jazz ou des musiques

du monde.

Il joue aujourd’hui principalement au sein du groupe Sedaa

(www.sedaamusic.com), du groupeTransmongolia

(www.hosoo.de), et avec les Violons du Monde.